Jump to content

Remarques en vrac 02


cheik
 Share

Recommended Posts

Bonjour.

 

Voici une autre salve de remarques.

 

A_Outil menuiserie intérieure.

 

01-Quand on change un paramètre dans la fenêtre (par exemple le sens d'ouverture ou l'angle d'ouverture), on perd  les autres informations (par exemple ouverture en 3d / épaisseur).

---> C'est vraiment une perte de temps et d'énergie de devoir ressaisir à chaque fois.

 

02-Quand on met plusieurs portes dans une cloison (distribuant chacune des pièces différentes) dessinées selon le sens des aiguilles d'une montre (ou pas) et bien quand on effectue un miroir sur une porte, certaines portes changent également de position. De même, le type de jointure entre cloison change.

---> ça devient un véritable casse-tête de poser des portes ayant le bon sens d'ouverture.

 

03-J'aimerais savoir si l'outil nomenclature fonctionne uniquement avec les outils menuiseries Int et Ext.

J'ai testé avec les anciens outils (outil portes et fenêtres / outil door / outil window) et visiblement ça ne fonctionne pas avec l'outil nomenclature.

Cela dit, même si l'interface des anciens outils est plus "chiante", ces derniers permettent d'insérer plus facilement les portes et évitent le bug de miroir mentionné en remarque 02.

 

04-Est-il possible de paramétrer la fenêtre nomenclature pour que cette dernière ne distingue pas ouvrant à droite ou à gauche. En effet, j'ai testé en posant sur le plan 7 menuiseries avec le même ID objet et ayant des sens d'ouverture différents. Il serait bien de pouvoir compiler ces dernières pour que dans le tableau apparaissent uniquement 1 type d'ouverture. ((par exemple (90 x 210 / 7 unités) et non (90 x 210 / 4 unités & 90 x 210 / 3 unités)). C'est d'autant plus logique puisque que la ligne Type du tableau ne se remplit pas automatiquement alors que le type est défini quand on sélectionne les critères "sections".

 

B_ Outil mur.

 

05-Quand on utilise un mur archi (trousse 3d) et que l'on souhaite faire une ouverture dans ce dernier (par exemple une niche dans une cloison). Pour créer cette ouverture :

 

-Si on utilise l'outil menuiserie et que l'on paramètre un trou cela change parfois le mode de jonction du composant (c'est à s'arracher les cheveux !). De plus, ce "Trou" se trouve quantifié dans le tableau des nomenclatures et ce n'est pas normal puisqu'il ne s'agit pas ici d'une menuiserie. Si je fais cette remarque c'est que parfois, même en décochant "Reprendre dans la nomenclature" de la palette info, et bien le trou se trouve quantifié. Le plus logique serait qu'un trou ne soit pas quantifié.

 

-Si on utilise, pour faire ce trou, la fonction "retrancher les volumes", on perd les paramètres (2d/3d) du mur ainsi percé. Donc ça n'a pas d'intérêt.

 

---> Est-il possible de créer une niche sans passer par l'outil menuiserie Int ou Ext et sans perdre les paramètres graphique du mur ?

 

06-Quand on intervient sur une portion de mur pour X raisons, cette dernière change souvent aux extrémités ou aux différents raccords ses modes de jointures.

 

---> Est-il possible de figer ces données sans avoir à refaire le tour du plan quand on bouge une cloison ou que l'on ajoute une ouverture ?

 

07-comme indiqué dans le précèdent message, à l'export vers d'autres logiciels, il y a beaucoup de polygones qui ne servent à rien et qui rentrent en conflit.

---> Existe-t-il un moyen de faire "sauter" directement dans vector les dessous / dessous des murs, les polygones générés aux angles (coupe d'ongle), etc sans perdre les fonctions de l'outil?

 

D_Outil toiture.

 

08-Là, c'est le drame ! Si parfois l'outil "créer une toiture complète" tombe juste sur la répartition des différents pans, faîtages et autres arêtiers les 3/4 du temps cela donne une toiture qui n'a rien à voir avec la projection que l'on souhaite. Il est assez compliqué, avec cet outil, d'avoir une couverture dans laquelle on peut gérer facilement la position de plusieurs faîtages, arêtiers et autres.

 

---> Est-il possible d'avoir un outil qui partirait d'un dessin en plan de couverture (donc avec des données maîtrisées par le concepteur en matière de morphologie et d'écriture du toit) et ensuite convertir ce dernier en couverture 3d (qui viendrait couper automatiquement les murs / cloisons / etc. ) dans laquelle on ajusterait les différentes hauteurs (faîtage, rive,etc.) ?

 

C_Outil escalier :

 

09-il semble y avoir quelques bugs puisque certains éléments n'apparaissent pas en plan (par exemple le GC).

De même, il serait bien de pouvoir pocher ou pas les marches.

 

---> Avec "escalier complexe" il reste possible de palier à certains problèmes cités plus hauts. Cela dit, ce dernier génère énormément de polygones  (toutes les faces "invisibles") et ne découpe pas les éléments puisque les barreaux "rentrent" dans la main courante au lieu d'être coupé (donc en biais) au droit de cette dernière.

 

D-Outil barrière :

 

10- Je n'ai pas trouvé comment mixer un remplissage de garde-corps ((par exemple : (barreaux en partie haute + panneau en partie basse) ou des remplissages différents ( verre + barreaux) 1 trame sur deux)).

 

E_Outil tableau.

11-J'ai sans doute zappé une évolution de cet outil.

--->Est-il possible quand on met en forme un tableau (ici par exemple des surfaces de pièces faites via des surfaces dynamiques) d'utiliser de nouveau ces éléments par simple copié collé sans devoir indexer les noms des espaces (pour remplir le tableau) en partant simplement du principe que le tableau est rempli par des surfaces dynamiques dont on sélectionne la couche sur laquelle elles se trouvent. Par exemple, mettre en forme le projet et sa variante en utilisant les mêmes surfaces dynamiques par copié collé (avec le même nom (chambre 01)) chacune répartie sur des couches différentes. Actuellement je suis "obligé de mettre un préfixe dans le nom et cela n'est pas très heureux.

 

12-Dans la même veine, est-il possible de remplir un tableau par un "drag and drop" des surfaces dynamiques sur ce dernier. Par exemple, un plan d'immeuble avec un niveau comprenant 8 logements (dont le nom des pièces reste strictement le même) que l'on pourrait, à la volée, intégrer dans un tableau qui quantifierait, logement par logement ou espace par espace (en fonction de ce que l'on fait glisser sur le tableau), les surfaces et ferait un total par niveau (et surtout en fonction de critères que l'on détermine en utilisant ce dernier à la manière de excel).

 

F_Affichage.

 

13-J'ai sans doute zappé un paramètre, mais souvent, les éléments vus en plan changent aléatoirement de couleur. Par exemple, des polygones gris deviennent jaune ou les composants d'une cloison dont les paramètres sont noir deviennent rose.

 

Conclusion :

 

Comme pour mon précédent message, l'idée de ce dernier étant de voir si j'utilise mal le logiciel et si vous avez des astuces et des conseils sur ce type de remarques et/ou si vous-même vous rencontrez ce type de désagrément. Merci pour votre temps passé  à lire cette tartine.

Cordialement.

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour cheik,

Je rencontre +/- les mêmes problèmes dans mon utilisation et ferai les mêmes sujétions avec VW 2019.

Pas de meilleures solutions à vous soumettre.

J'ajouterai avec l'outil Surface dynamique : il est impossible d'ajuster les hauteurs sous une toiture dans laquelle sont incorporés des velux avec la commande idoine dans menu Création 3D. Dans la précédente version, il s'ajustait au rampant de toiture tout en créant un trou de la dimension du châssis. Avec VW2019, les volumes créés à hauteur par défaut demeurent inchangés après application de la commande d'ajustement. D'autre part, les volumes sont systématiquement créés à partir du volume brut et non pas du volume net. Bug ???

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information